2

[Du 9 au 20 août 2013] Open Science à Montréal et Boston : une histoire de bulles

Après la Californie et l’Oregon, Montréal puis Boston ont été les premières étapes sur la côte Est. Montréal fut un passage éclair mais riche en remarques pertinentes sur le mouvement Open Science. Pour Boston, c’est surtout la ville mitoyenne, Cambridge, qui a été le terrain d’investigation. En effet, les allers-retours ont été nombreux entre les deux fameuses universités de la ville : le MIT et Harvard. Lors de ces deux étapes, j’ai eu l’impression de naviguer entre des bulles très différentes. Certaines d’entres elles, étaient certes innovantes mais semblaient très éloignées des problématiques de l’Open Science. D’autres en revanche font naître des initiatives des plus rafraîchissantes tant du point de vue des contenus que de leurs formes.

Montréal : Sortir de sa bulle de confort 

HackYourPhD aux States a fait un court détour par le Québec. 4 jours éclairs à Montréal, 2 présentations et de nombreux questionnements soulevés.

Le Libre Accès avec Jean-Claude Guédon

A peine sortie de l’avion, je passais ma première après-midi à discuter de Libre Accès (Open Access) avec Jean-Claude Guédon, historien des sciences à l’université de Montréal. Pour lui, la visibilité et l’évaluation du travail de recherche devraient s’inscrire dans un flux et non pas se limiter aux publications scientifiques. Lors de notre entretien, il rappelait également l’importance et l’espoir qu’apporte le développement de plateformes Open Access dans les pays du Sud notamment avec ScieELO (Brésil) et Redalyc (Mexique).

HEC Montréal :

Montréal a été un passage éclair mais cependant riche en apprentissage. Pour la première fois, depuis le début de HackYourPhD, nous avons eu la chance, Guillaume Dumas et moi même, co-fondateurs du projet, d’être réunis pour les réunions et les présentations. Deux profils complémentaires qui ont permis de répondre à des questions de personnes sceptiques face au mouvement de l’Open Science.

Continue reading

2

[Evénement] Suivez la dernière étape de “HackYourPhD aux States” au Centre Open Science avec l’ ESPGG le 30 août !

affiche_Hyphd_27082013

Affiche réalisée par Benoit Crouzet et Sylvia Fredriksson

Après plus d’un mois et demi de pérégrination Open Science aux USA, “HackYourPhD aux States” ( Célya) finira son périple par un évènement spécial en direct du Centre Open Science à Charlottesville. (Virginie).

Au programme : une conversation ” Google hangout” ( en anglais) sur l’Open Science et son futur.  8 villes différentes seront représentées  ( Charlottesville, Paris, Seattle, San Francisco, San Diego, Boston, New York et Boca Raton )

 

L’ Espace Pierre Gilles de Gennes, Knowtex et la communauté HackYourPhD parisienne se sont mobilisés pour suivre en direct cette dernière étape du voyage Open Science.

Vous êtes les bienvenus Vendredi 30 août à 19h à l’Espace Pierre Gilles de Gennes pour participer à cet évènement international!

Vous pourrez suivre cet évènement via un livestream, une prise de note collaborative (ici) et un livetweet #hyphdus. ( Les liens seront partagés prochainement dans ce post)

Célya Gruson-Daniel @celyagd, partagera avec vous brièvement les points marquant de ce ce voyage Open Science. Elle présentera les différentes personnes qu’elle a rencontrées et notamment les participants présents pour cet évènement.

Jeff Spies, @jeffspies, Co-fondateur du Centre Open Science @OSFramework, présentera le centre et les projets développés pour favoriser l’ouverture des processus de recherche. Voici quelques informations supplémentaires dans cette vidéo.

Cela sera suivi par une discussion sur le futur de l’Open Science et la façon dont les différentes initiatives pourraient se connecter et se fédérer aux États-Unis, en Europe mais aussi à l’échelle mondiale.

Voici les différents personnes qui ont acceptées avec grand plaisir de participer à cet évènement :

  • Charles Fracchia and Adam Marblestone (Biobright)
  • Guillaume Dumas (HackYourPhD)
  • Billy Meinke (CC’s School of Open on P2PU and the OpenScience Intro course)

1

[Du 1er au 08 aout 2013] Open Science à Seattle : Big Data, systèmes complexes et Open Data

Après la Californie, la dernière étape sur la côte ouest m’amenait à Seattle. Lors de cette semaine, j’ai eu la chance d’avoir un guide hors-pair : Brian Glanz, co-fondateur de l’Open Science Federation. A Seattle, j’ai pu explorer une facette de l’Open Science différente de celle de San Francisco. En effet, les directions prises par de grandes compagnies de logiciels et de services, comme Microsoft ou Amazon, orientent fortement les thématiques traitées en Open Science. Open Data, gestion et management des Big Data, notamment en Sciences de la vie, ont été les sujets récurrents des différentes rencontres et interviews.

Si San Francisco a été une immersion dans le monde des startups et des hackerspaces, Seattle quant à elle a été une plongée dans un monde académique innovant. 9 rencontres, 13 interviews, 1 évènement. La semaine a été bien remplie grâce à Brian Glanz qui avait planifié l’ensemble du programme et a pris le temps de m’accompagner à chaque rencontre. Brian Glanz est une des personnes les plus actives que je connaisse dans le monde de l’Open Science. Il est co-fondateur de l’Open Science Federation (@openscience sur Twitter), organisateur des ScienceOnline à Seattle, fondateur du chapitre OKFN aux Etats-Unis.  Il est aussi très présent dans des actions citoyennes (open government, open food…) et souhaite voir la recherche s’implanter un peu plus dans chacune de ses actions.

L’Université de Washington : une mine d’acteurs et de projets pour l’Open Science

Premier jour à Seattle, je découvre l’institut de pêche et d’aquaculture faisant partie du College pour l’environnement. C’est un laboratoire classique en apparence, mais avec des pratiques de recherche innovantes. Nous y rencontrons Steven Roberts, qui dirige un des laboratoires de recherche. Derrière son ordinateur, il commence par nous expliquer la façon dont il gère son cahier de recherche : il partage toutes ses données ainsi que l’avancée de son travail sur Ipy. L’implication des étudiants participe beaucoup à l’image dynamique du laboratoire: ils communiquent sur l’avancée de leurs travaux notamment sur les réseaux sociaux mais aussi avec un wiki. Steven Roberts est un « openscientist » dans l’âme; pour lui, c’est tout à fait normal de mettre en place ces pratiques et essayer et tester de nouveaux outils tels que Github (une plateforme collaborative d’écriture de code de plus en plus utilisée en recherche).

Steven Robert

Steven Robert : Open Scientist en action..

Continue reading

1

Honneur aux catalyseurs de l’OpenScience en France. Partenaires HackYourPhD aux States

Ce voyage n’aurait pas été possible sans le soutien financier de partenaires lors de la campagne de crowdfunding HackYourPhD aux States. Derrière des media, entreprises, startups, ce sont avant tout des personnes qui ont fait confiance à ce projet et m’ont apporté leur encouragement.

Ces personnes voient loin et n’imaginent pas le futur sans plus d’ouverture de transparence et de collaboration. Chacune à leur manière accompagne, facilite, donne de la visibilité au mouvement OpenScience.

Je suis heureuse de les avoir rencontrées, depuis quelques semaines, parfois, ou depuis quelques années. Nos échanges ont été très intéressants et ouvrent de belles perspectives.

Ne les oubliez pas, c’est grâce à eux que l’ OpensSience prend vie petit à petit en France.

Continue reading

1

Merci à vous tous ! Collecte réussie au delà des attentes!

La “campagne HackYourPhD aux States” s’est finie hier. C’est un joli succès puisque nous avons dépassé l’objectif fixé!

Ce mois de campagne a été assez intense et ce n’est que le début avec le voyage de deux mois d’enquête qui va suivre!  Un grand merci à tous pour votre participation et encouragement.

Campagne réussie : l’Open Science a bel et bien une communauté soudée autour d’elle en France !

La réussite de ce projet montre que quelque chose est bel et bien entrain de se passer. La Recherche évolue. D’autres pratiques se mettent en place, plus ouvertes et transparentes pour répondre aux enjeux globaux sociétaux, économiques et environnementaux. Et ce projet va permettre de les montrer et donner une voie à ceux qui agissent pour!

0

Un été qui s’annonce riche en découverte ! Merci à tous !

Hier, 21 juin vers 20h…

Alors que les rues parisiennes commencent à s’animer pour la fête de la musique. Je reçois une notification KissKissBankBank, qui fait TRES plaisir.

 

Capture_d__cran_2013-06-22___08.37.50

 

Les 100% ont été atteints 7 jours avant la fin de la campagne! 

Merci à tous pour avoir soutenu ce projet. Depuis le 31 mai, vous avez été nombreux à m’envoyer des messages d’encouragement. Sentir votre motivation a toujours décuplé mon énergie et je compte bien vous faire vivre un voyage au coeur de l’openscience inoubliable.

Merci aussi à ceux qui se sont tant impliqués pour m’aider à monter cette campagne : Charlotte, Matthieu, Nicolas, Guillaume, Vincent. Et oui, si vous vous lancez dans l’aventure du crowdfunding, je vous souhaite de trouver une si belle équipe 🙂

Et un grand merci à Thanh et à ses amis qui ont filé le dernier coup de pouce.

Alors si vous n’avez pas participé et souhaitez le faire, n’hésitez pas c’est toujours possible! Cela aidera à acheter un peu plus de matériel et à couvrir des frais supplémentaires que je pensais prendre à ma charge. J’indiquerai le budget durant le voyage.

Je vous envoie plus de nouvelles très prochainement.

Célya

celya-contente

Célya “contente” par Aurélie Bordenave http://aureliebordenave.fr/

0

[HackYourPhD aux States] Encore un petit coup de pouce. On y est presque !

Nous sommes sur la dernière ligne droite pour la campagne.

Les 76% ont été atteints grâce à 59 Kissbankers. Merci à vous tous!

Je voulais vous faire part des dernières actualités de HackYourPhD et de l’organisation du voyage.

Ces dix derniers jours ont été riches en évènements et en partage!

TEDxParisUniversités : samedi 8 juin 2013

Le “storytelling”, secret des conférences TED  est un art bien difficile. Comment faire passer en 10 minutes des idées clefs en partageant son expérience personelle? Je m’y suis aventurée samedi 8 juin dernier lors de TEDxParisUniversités. (session 2 vers 12′)

Je souhaitais faire passer un message principal. La recherche actuelle rencontre des blocages, des difficultés. Il faut certes en parler et essayer de les comprendre. Mais le plus important,n’est pas de rester sur des critiques mais plutôt d’essayer d’expérimenter, de tester, d’autres pratiques de recherche qui émergent avec l’openscience. Et c’est le but de HackYourPhD 🙂

Tedxpu_celya_gruson_daniel

Continue reading

0

[HackyourPhD aux States] Une première semaine sur KissKissBankBank encourageante. On continue !

Une semaine s’est déroulée depuis le lancement de la campagne..

Tout d’abord un grand merci pour le cercle n°1 (famille et entourage en langage KissKissBankBank) qui nous a soutenu! (explication ici)

 

kisskissbankbank

KissKissBankBank : article bien utile pour aider les lanceurs de projet.

Vous êtes plus de 32 kissbankers à avoir “backé” le projet. (Les québecois me tueraient d’autant d’anglicismes). Nous sommes à plus de 33% collectés. Il reste 20 jours pour atteindre les 100%. Date limite le 28 juin !

Nous avons donc encore besoin de vous pour faire connaître le projet et participer!

Voici quelques news et avancée du projet « HackYourPhD aux States »:

Continue reading

0

Lancement du projet de crowdfunding “HackYourPhD aux States”

La campagne de crowdfunding “HackYourPhD aux States” a débuté depuis 3 petits jours maintenant.

Il a été lancé vendredi 31 mai à Mutinerie (espace de coworking à Paris).

25 personnes étaient réunies pour fêter le départ de Célya de MyScienceWork qui se lance à 100% dans l’aventure HackYourPhD !

Hackyourphd

HackYourPhD aux States : le projet est dévoilé! (photo par @FloreBerlin)

Continue reading