Sprint science ouverte : éditer et traduire collaborativement le manuel Open Science Training Handbook de Foster Open Science

Informations pratiques

16 avril 2020

9h-12h ; 13h-16h30

Unicorners – 67 Rue Beaubourg – 75003 Paris

Inscriptions

Inscription gratuite mais obligatoire à ce lien

Des questions ?

Posez les à drfr@nck.science

Objectifs

  • Concevoir la version française du manuel Open Science Training Handbook, de Foster Open Science : le texte sera disponible en accès ouvert
  • Découvrir des méthodes pédagogiques pour former à la science ouverte
  • S’initier à une méthode de travail collaborative et intensive

Dans le cadre de ce sprint édition et traduction, 2 types d’activités vous sont proposées : 

  • éditer la version française produite par l’association HackYourResearch à partir d’une solution de traduction automatique ; l’un des objectifs du projet est notamment d’enrichir la traduction obtenue automatiquement grâce aux expertises des participants
  • traduire de l’anglais vers le français les passages non traduits

Chaque participant·e sera amené·e à travailler sur les aspects édition et traduction. Le texte à traduire et à éditer a été sélectionné pour sa qualité. Il est disponible dans d’autres langues. La version produite par les participant·e·s sera à son tour éditée par une traductrice professionnelle.

Publics cibles

Enseignant·e·s-chercheur·e·s et chercheur·e·s, doctorant·e·s, professionnel·le·s de l’information et de l’édition scientifique souhaitant découvrir des méthodes et un manuel de référence pour former à la science ouverte.

Pré-requis

Autres prérequis :    

Le sprint n’est pas une formation sur la science ouverte : le manuel à éditer et traduire se focalise sur des méthodes pédagogiques.

L’inscription est gratuite pour tous publics.

Centres de traduction

Paris : inscription obligatoire via ce lien ou le formulaire ci-dessous

Lieu : Unicorners, 67 rue Beaubourg, 75003 Paris

Métro

Arts & Metiers – ligne 3 & 11
Rambuteau – Ligne 11
Etienne Marcel – Ligne 4

Bus

Arrêt: Grenier Saint-Lazare – Quartier de L’horloge
Lignes 29 – 38 – 47 – 75

Vélib

Station 3010, 46 rue Beaubourg
Station 3014, 34 rue Grenier Saint-Lazare

Voiture

Parking Indigo Beaubourg Horloge: 31 rue Beaubourg, 75003 Paris

A Paris, vous serez encadré·e·s par deux membres de HackYourResearch : Agathe Franck et Celya Gruson-Daniel. Si vous le souhaitez, elles vous présenteront un rapide aperçu des outils Github et Markdown, avec la possibilité de travailler en utilisant ces outils durant l’atelier. Elles répondront aussi à vos interrogations générales de science ouverte.

Merci de vous inscrire auprès d’un seul centre.

FAQ

Peut-on diffuser la traduction du texte, quel est son cadre juridique ? Oui. Voici les informations issues du site : “The Open Science Training Handbook is an Open Educational Resource, and is therefore available under the Creative Commons Public Domain Dedication (CC0 1.0 Universal). You do not have to ask our permission to re-use and copy information from this handbook. Take note that some of the materials referenced in this book might be copyright protected — if so, this will be indicated in the text.” + d’infos

Que devient le texte ? Le texte sera ensuite déposé dans l’entrepôt GitHub de Foster Open Science et disséminé via d’autres canaux. 

Le texte produit sera-t-il d’une qualité suffisante ? Oui. A l’issue du sprint, la traductrice professionnelle endosse le rôle de secrétaire de rédaction afin de traquer les coquilles, les éventuelles erreurs et maladresses stylistiques. L’objectif est d’aboutir à une version améliorée la plus fidèle possible au texte fourni par les sprinters. 

Si le texte est déjà partiellement traduit, à quoi le sprint sert-il ? La version proposée par l’association HackYourResearch a été produite directement avec des outils de traduction automatisée. Vos expertises dans le domaine de la science ouverte vont permettre de faire évoluer ce texte, d’y apporter toutes les nuances nécessaires. 

Voir l’avis de Gisèle Massol, traductrice et interprète professionnelle :  “En tant que chercheurs, traducteurs et linguistes, nous croyons que la traduction automatique, malgré d’impressionnants progrès, ne peut se substituer à la traduction humaine. En effet, la machine permet d’automatiser et d’accélérer le processus de traduction pour proposer une première version plus ou moins précise du texte original, mais seul un examen et une révision approfondie par un traducteur humain permet de comprendre les nuances les plus fines du texte d’origine et de les restituer dans la langue cible. » [lire la suite]

Quels outils techniques faut-il maîtriser ? Doit-on maîtriser GitHub par exemple ? Aucune compétence technique n’est requise. Un document collaboratif sera à votre disposition. Le centre de traduction de Paris prévoit des initiations à Markdown, mais il est inutile de maîtriser Markdown ou GitHub pour participer.De manière globale, les lots de traduction et le travail effectué seront répertoriés dans des documents de la suite Google puis déposés par les organisateurs sur Github en dernier lieu.

Sait-on à l’avance quels chapitres du livre va-t-on éditer et traduire ? Non. La répartition est connue le jour même. Il n’y a pas non plus de répartition thématique afin de permettre aux participants de travailler sur un panel de sujets. Le découpage tient compte du nombre de signes. 

Sérieusement, éditer et traduire 1 livre en 1 jour ? Que se passe-t-il s’il reste du texte à traiter en fin de journée ? Le texte restant à traiter est travaillé par la traductrice professionnelle. Le délai est volontairement resserré afin de permettre à chacun d’introduire ce travail dans son agenda. Le travail ne débute pas ex nihilo puisqu’il existe déjà une première mouture de traduction. Avant le sprint, la traductrice professionnelle préparera un outil de référence terminologique pour les équipes. Lors du sprint, elle assurera l’assistance technique aux équipes. Après le sprint, G. Massol effectuera la révision globale des traductions jusqu’à l’édition de la production collaborative finale.

Le livre comporte des images, des schémas : comment allons-nous procéder pour ce type de contenu ? La facilitatrice, qui est aussi graphiste, va se charger de ces contenus. 

Peut-on participer à distance ? Non. Pour faciliter le travail collaboratif, les participants sont conviés à travailler dans un même lieu. 

Quels sont les outils à notre disposition ? Quels sont les acteurs de la journée ? 

  • un glossaire des expressions et termes récurrents : cela permet d’harmoniser en amont les textes
  • la responsable Paris est présente durant tout le sprint et peut, si besoin, contacter la traductrice à Bordeaux pour une aide linguistique
  • l’équipe HackYourResearch animera la journée, répondra à vos questions, et gèrera le déroulé du sprint

Qui est Foster Open Science ?

FOSTER Plus (Fostering the practical implementation of Open Science in Horizon 2020 and beyond) est un projet de deux ans financé par l’UE, mené par 11 partenaires dans 6 pays. L’objectif principal est de contribuer à un changement réel et durable dans le comportement des chercheurs européens afin que la science ouverte devienne la norme.

Les communautés de recherche, les institutions de recherche et les organismes de financement de la recherche ont tous reconnu que les compétences en matière de science ouverte sont de plus en plus essentielles pour permettre aux chercheurs d’entreprendre une recherche et une innovation responsables. 

Si toutes les parties prenantes s’accordent de plus en plus sur la nécessité d’améliorer les compétences en matière de science ouverte, l’adoption d’approches de science ouverte a été assez limitée jusqu’à présent. + d’infos

Un sprint dans le sprint : pour information, le sprint va permettre d’éditer et de traduire un manuel issu lui-même d’un book sprint ayant eu lieu en 2018 à la bibliothèque allemande nationale de science et technologie. 

Code de conduite du sprinter

Déconnexion totale : ni messagerie, ni portable pour une immersion complète. (Rappelons que ce sprint ne dure que quelques heures)

Une implication pour la journée : le travail étant collaboratif, il n’est pas souhaitable que les participants n’assistent qu’à une partie du sprint. La méthodologie sera présentée en début de journée. 

Une méthode collaborative et pas seulement collective : le travail s’effectue en équipes et chacun peut modifier, supprimer des passages librement. En cours de sprint des points d’étape sont prévus pour échanger. Tous les avis sont pris en compte, y compris ceux de la facilitatrice et de la traductrice. 

Pas de logique d’attribution de passages : les textes sont revus collectivement ; chaque sprinter est responsable de la totalité, pas seulement des éléments qu’il a édités ou traduits. Les sprinters sont tous mentionnés avec le même niveau de responsabilité. 

Une communication entre participants non condescendante : durant la journée, nous allons nous efforcer de suivre les recommandations de ce guide “How to remove condescending language from documentation” ; on fait des propositions, on exprime des avis en essayant le plus possible d’éviter de formuler des jugements. L’idée n’est pas d’être toujours d’accord, mais de formuler des points de vue sans jugement (ex. “ce serait plus intelligent de …”, “c’est dit maladroitement”, “c’est pourtant simple ..”, “en bon français, on dit …”, etc.). 

Le mot de la fin est donné par la traductrice professionnelle qui joue le rôle de secrétaire de rédaction : toutes les contributions seront revues par une traductrice professionnelle en vue de les harmoniser, mais l’objectif est de rester le plus fidèle possible aux versions fournies. La version produite par la copy editor est ensuite fournie à Foster Open Science.

Partenaires

Le sprint est co-organisé par l’Urfist de Bordeaux et l’association HackYourResearch ; il est soutenu par Foster Open Science, le Comité pour la science ouverte et la Mission de la pédagogie et du numérique pour l’enseignement supérieur (Mipnes).

Intervenants, acteurs

Elisa de Castro Guerra : formatrice à Activdesign et présidente de Floss Manuals Francophone, Elisa de Castro Guerra est spécialisée en création numérique et web. Elle travaille sur le développement d’applications web depuis plusieurs années. E. de Castro Guerra milite pour l’utilisation des logiciels libres, en particulier par la facilitation d’écriture de documentations en langue française. E. de Castro Guerra anime ainsi régulièrement des book sprints pour des associations, des entreprises. Elle a animé le book sprint de l’Urfist de Bordeaux sur la reproductibilité de la recherche

Gisèle Massol est traductrice assermentée. Elle est formatrice pour adultes en langue anglaise des spécialités scientifiques et techniques et a été intervenante à l’Université de Bordeaux pour les Facultés de Médecine, Neurosciences et Sociologie. Traductrice-interprète expert auprès de la Cour d’Appel de Bordeaux, G. Massol intervient aussi en tant qu’interprète de conférences et est donc habituée par la traduction simultanée à gérer de la production linguistique dans de très brefs délais.

HackYourResearch : “HackYourResearch est une communauté créée en France en janvier 2013 par Célya Gruson-Daniel et Guillaume Dumas. Elle regroupe des profils variés (doctorant·e·s, jeunes chercheur·e·s, entrepreneur·e·s, designers…) autour d’un même sujet d’intérêt : l’Open Science. Sous ce terme, se cache la volonté commune d’amener plus de collaboration, de transparence, et d’ouverture dans les pratiques de recherche actuelles. HackYourResearch souhaite explorer cette thématique de l’Open Science, afin de mieux de la définir et suivre ses évolutions. Cette exploration se fait de façon collaborative sous différents formats.” + d’infos

L’unité régionale de formation à l’information scientifique et technique (Urfist) de Bordeaux : l’unité de Bordeaux fait partie d’un réseau national. Les missions des Urfist sont de former les chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et personnels scientifiques de toutes disciplines aux enjeux de l’information et de l’édition scientifique. Les Urfist développent aussi des actions ciblant les personnels de soutien à la recherche. + d’infos

One thought on “Sprint science ouverte : éditer et traduire collaborativement le manuel Open Science Training Handbook de Foster Open Science

  1. Pingback: Sprint science ouverte : éditer et traduire collaborativement le manuel Open Science Training Handbook de Foster Open science (16 avril 2020, Bordeaux et Paris) | UrfistInfo

Laisser un commentaire