27 janvier – Open Goûter avec Les Indisciplinés + Bilan de la rencontre

Pour bien démarrer 2018, HackYourPhD vous invite le samedi 27 janvier de 16h à 19h pour un Open Goûter à La Paillasse (Paris).

Au programme :

  • Un super débat sur l’importance de la science ouverte pour les questions climatiques avec l’association Les Indisciplinés (recherche interdisciplinaire en sciences environnementales).
  • Un atelier de dépannage académique ! Qu’est-ce que c’est ? C’est un espace de rencontre, qu’on souhaite régulier, pour trouver de l’aide et des astuces afin d’adopter des démarches ouvertes dans ses recherches mais aussi pallier les frustrations et problèmes de la vie doctorale et académique en général. Par exemple : s’entraider pour publier en accès ouvert, adopter des logiciels libres, rendre les données ouvertes et la recherche reproductible.

Pour qui ?

  • Qui veut ! Que soyez en études, en doctorat, en recherche ou simplement guidé·e par la curiosité, venez nombreux !

L’ambiance :

  • Conviviale, on se retrouve autour d’un verre, d’un goûter avec d’autres chercheur·se·s intéressé·e·s par la science ouverte, pour découvrir et poser de nouvelles questions et faire évoluer la communauté du libre dans la science. Avec ou sans ordinateur, venez avec votre bonne humeur !

 

Inscription :

Inscrivez-vous sur Eventbrite et apportez des boissons et de quoi grignoter, ou faites un don au moment de l’inscription pour des courses communes.

À très bientôt et bonne année 2018, pleine d’Open Goûter !

Un petit résumé des échanges :

Les Indisciplinés ont rédigé un petit bilan de nos échanges : c’est ici Merci à Vivian pour ce compte-rendu. Et un petit extrait ci-dessous :

 

On a aussi pu noter un certain nombre de petites choses, plus ou moins faciles et rapides à mettre en place pour faire évoluer nos pratiques au quotidien :

  • Déposer ses articles en pre-print sur des serveurs d’archives ouvertes (pour mieux cerner ce que l’on peut faire ou ne pas faire voir Sherpa Romeo) ;

  • Utiliser des solutions comme Zotero (migrer de Mendeley à Zotero) pour la gestion de ses bibliographies, faire des bibliographies collaboratives, etc. ;

  • Travailler sur la mise à disposition de ses données brutes de manière exploitable ;

  • Analyser ses propres processus de recherche pour identifier où des améliorations sont possibles, éventuellement en se faisant accompagner. Ne pas hésiter à poser des questions, à prendre part à des communautés (ex. StakOverflow pour la programmation).

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *