[Du 17 au 21 juillet 2013] Los Angeles et premiers pas à San Francisco

Los Angeles : ses bouchons, ses universités et une ville pour les Makers

Après 4 jours à San Diego,  notre voiture se dirigeait vers Los Angeles remplie de 3 doctorants en neurosciences et d’un ingénieur de recherche (Sylvain Charron). La vue de l’avion quelques jours auparavant était bien conforme à l’étendue sans fin de Los Angeles et de ses « suburbs ». Les deux journées passées à Los Angeles ont été ponctuées par de long trajets en voiture dans les bouchons.  Les “highways” s’entrecoupent de partout chargées de longues files de voiture à l’arrêt.

Maker city

Le premier jour accompagné de Sylvain Charron, (membre de HackYourPhD), j’ai visité  un espace assez époustouflant. Au 11ème étage d’un magasin proposant du mobilier kitsch avec des goûts plus ou moins douteux, se trouve un espace de plus de 5000 m² dédiés aux Makers. Ce lieu “MakercityLA” n’ouvrira qu’en octobre prochain. Pour l’instant peu d’espaces sont encore occupés mais on y trouve déjà le “ Institute for Art and Olfaction“, un institut d’art et d’olfaction, ainsi qu’une troupe de théâtre. S’ouvriront bientôt un Fablab, une cuisine commune, et un atelier de design. Le but d’un tel espace est d’accompagner les « créatifs » et les « Makers » dans leur projet. L’ambition de ce dernier est à la hauteur de l’ « American dream » comme en témoigne cette citation de Maker City:

« Nous commençons avec un espace de 60 000 pieds mais nous voyons grand. Nous souhaitons créer une cité de makers, un centre pour les artistes et les artisans, une dream factory »

makercity

 

Visite des universités UCLA et USC et premier openscience meetup.

Le second jour a été consacré aux visites de deux universités de la ville: UCLA et USC.

Deux campus à l’américaine : de nombreux bâtiments à brique rouge, mélangeant styles espagnols et britanniques, de grands espaces verts où les étudiants se posent dans l’herbe. Bref, le cliché de l’université américaine par excellence..

A UCLA, j’ai rencontré Chris Lee, professeur de chimie. Il s’intéresse énormément à l’éducation et expérimente de nouvelles méthodes d’enseignement appelées «  active learning ». Pour lui, le système d’éducation classique est inadapté et inefficace. Il base son enseignement sur l’apprentissage des erreurs les plus fréquentes en lien avec un concept. Chris a également crée un site selectedpapers.net . Il s’agit d’une plateforme qui permet de partager et taguer des articles en Open Access sur le réseau social Google+. Pour lui, des outils simples et largement utilisés tels que Google+ permettront aux chercheurs de se mettre plus facilement aux nouvelles pratiques  de l’Open Science.

Après cette rencontre, la deuxième université visitée était USC. J’organisais avec Victor Barres, doctorant en neurosciences, le premier Open Science Meetup du voyage. Une dizaine d’étudiants étaient présents, la plupart des doctorants mais aussi des undergraduate. J’avais aussi invité deux personnes impliquées dans les citizen science, Scott Lewis et Liz Krane. Les échanges ont été très intéressants et ma première présentation avec mon anglais bancal a tout de même été comprise. Victor va continuer d’animer ce groupe et créer ainsi le premier groupe local HackYourPhD aux USA . Nous avons discuté pendant plus de 3 heures. Scott Lewis a fait un résumé très sympa de nos échanges.

USC OpenScience Meetup 18 juillet 2013

USC OpenScience Meetup 18 juillet 2013

Route pour San Francisco : un arrêt à Santa Barbara pour dicsuter d’Open Science et de crowdfunding

Départ à 7h du matin de Pasadena (proche de Los Angeles) pour Santa Barbara. Je rencontre Jai Ranganathan, chercheur en écologie mais aussi Cofondateur du SciFundChallenge. Il est largement impliqué dans le « Science outreach »; c’est à dire la communication scientifique menée par les chercheurs eux-mêmes. Pour lui Open Science et engagement des chercheurs à communiquer sur leur recherche sont intimement liés. SciFundChallenge c’est aussi une plateforme de crowdfunding fonctionnant par session. Un point très intéressant, qui se démarque d’autres projets de crowdfunding est la collaboration entre les différents porteurs de projets. Pour lui, la communauté autour de ces chercheurs est le cœur du succès de SciFundChallenge. En plus du crowdfunding, il propose des cours pour aider les chercheurs à mieux communiquer ( Comment faire un bon podcast ? une bonne vidéo ? ) Jai est d’un dynamisme impressionnant, combiné à un optimisme sans failles sur le futur de l’Open Science.

 

Arrivée à San Fransisco : Weekend Noisebridge and Langton Labs

Les premiers nuages au loin indiquent que nous approchons de San Francisco. C’est une ville assez fascinante avec une ambiance très particulière. La ville la plus européenne des Etats-Unis a bien gardé son côté hippie.

Noisebridge : un hackerspace surprenant

Samedi soir, je me suis rendue à Noisebridge. Cet espace a été crée 4 ans auparavant par Mitch Altman. Au cœur de Mission, cet hackerspace est assez surprenant et très orienté hardware. Le matériel électronique à disposition en ferait rêver plus d’un, il y a bien sur une imprimante 3D dans un des coins de l’espace, mais aussi une ébénisterie. Le lieu est ouvert 24h sur 24h, 7j/7j. J’ai discuté avec trois hackers, Kassie construisait sa propre radio selon un plan de la première guerre mondiale, Johnny, qui transforme n’importe quel matériel électronique en instrument de musique, et quant à Dan, il fait partie de la “team” des neurohackers. J’en ai recruté quelques un pour événement Open Science que j’organise jeudi à Sudoroom.

Noisebridge

Noisebrige un samedi soir.

Langton Labs : lieu de vie et de création

Le lendemain, en fin de journée, Todd Huffmann nous accueillait dans un espace immense : une collocation géante proposant différents espaces, des chambres mais aussi des ateliers, et des cuisines communes. L’occasion de partager un repas cuisiné à plusieurs en discutant avec un post-doc ayant monté sa propre startup. Le weekend se finissait juste et promettait bien des aventures pour le reste de la semaine..

Au programme Palo Alto, Science Exchange, hackerdojo, PLOS et bien d’autres rencontres et visites à vous partager…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *